Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 16:34

voitures-incendiees-joigny-2012.jpegL’augmentation de la criminalité à Joigny est devenue un sujet d’inquiétude pour ses habitants. Nous assistons à une aggravation de ce que nous pourrions qualifier de "criminalité urbaine" : déprédations et vols de biens, vols de véhicules, vols dans les véhicules, véhicules incendiés, vols, vols commis avec violence, ainsi que coups et blessures volontaires, etc.


Le poids de la délinquance et de la voyoucratie ne cesse d’augmenter à Joigny. C’est précisément ce type de délinquance qui constitue la source principale du sentiment d’insécurité qui règne dans notre ville.

Incompétence ou dérive idéologique ?

De toute évidence, les deux ! En effet, l’équipe aux affaires, tant par absence de diagnostic réaliste que par entêtement idéologique, a toujours cherché, et cherche encore, à minimiser ce problème.

La municipalité socialo-communiste a toujours jugé, et juge encore, que le sentiment d’insécurité se forme plus sur une peur collective que sur des faits observés. Elle a aussi toujours estimé qu’une campagne de communication savamment orchestrée et appuyée par des chiffres comptabilisés de manière minimaliste, devait permettre de corriger le phénomène. Mais, et au-delà du clivage Droite/Gauche, les Joviniennes et Joviniens ne sont pas dupes, et savent parfaitement d’où vient le malaise.

Détérioration du cadre de vie

L’insécurité a bien évidemment des incidences majeures sur la qualité de vie, et en milieu semi-urbain, comme à Joigny, celle-ci revêt une importance fondamentale. Pouvoir évoluer dans un cadre de vie sécuritaire, voilà ce à quoi chaque Jovienne ou Jovinien aspire.

Pour les habitants de Joigny la priorité est qu’ils aient accès à des équipements publics, à des parcs propres et bien éclairés, qu’ils puissent arpenter les rues de la ville, à toute heure, sans craindre de mauvaises rencontres, que les commerçants exercent leurs activités sans crainte, que les différentes manifestations ouvertes au public se déroulent dans une atmosphère sereine.

Bref les gens souhaitent se sentir en sécurité partout, sans exception, dans Joigny ! Toutes et tous conviennent que le sentiment d’insécurité constitue le principal indicateur de la mauvaise qualité de la vie à Joigny.

L'espoir renaît

C'est le regain d'espoir qui rend le dialogue politique possible et non l'inverse ! Ainsi, " François Jacquet ", le candidat de Joigny 2014, annonce, haut et fort, qu’il entend s'attaquer à l’amélioration de la sécurité des Joviniennes et Joviniens dans leur milieu de vie, et les invite à contribuer à cette opération par une stratégie qui s’articule sur leur participation effective, avec pour principaux objectifs :

Concourir à la sûreté, à la sécurité des biens et des personnes ; contribuer à réduire le sentiment d’insécurité, des incivilités, des dégradations, des dysfonctionnements de tous ordres ; améliorer la vie au quotidien et le cadre de vie ;  rapprocher les citoyens et les institutions.

Une réunion, essentiellement consacrée à ce fléau local, se tiendra à la Salle des Champs Blancs, le Jeudi 23 janvier à 19 h.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Gazette Maillotine - dans Actualité locale
commenter cet article

commentaires

jules 07/02/2014 15:48


A mon avis, même un maire autoritaire ne viendra jamais à bout de l'insécurité sauf en réussissant à chasser la "racaille" de sa ville. Au diable que police et gendarmerie arrêtent délinquants et
criminels si ceux-ci ne sont pas mis hors d'état de nuire. Je me demande si notre code pénal est encore la référence pour notre justice tant tout est correctionnalisé. Un vol avec violence ou
autre circontance aggravante est normalement qualifié crime tout comme l'incendie volontaire. Il n'empêche que des auteurs de tels actes, même après interpellation, courent encore nos rue
simplement parce qu'il n'y a plus de place dans nos prisons... L'après 68 a engagé la France dans la décadence grâce au gauchissement de la réalité par une politique gauchiste menée autant
par PC-PS que par UDF-RPR-UMP.

La Gazette Maillotine 07/02/2014 16:13



Il est vai que la Gauche surtout, mais aussi la Droite sous d'autres formes, ont cru, par lâcheté, pouvoir acheter la paix sociale !  On connait, aujourd'hui, les résultats de cette
politique. Un désastre ! Un véritable fiasco qui ressemble beaucoup à une bombe à retardement ! Celui qui osera faire preuve d'autorité, et montrer les dents, risque fort également d'allumer la
mèche...



Présentation

  • : La Gazette Maillotine
  • La Gazette Maillotine
  • : Le droit à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain ! L'information ne s'épanouit que dans la liberté, et impose de cultiver le doute !
  • Contact

Recherche