Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 14:51
Vendée génocideLe génocide a été conçu au niveau de la Convention, dès le 1er Aout 1793, qui avait voté une loi d'extermination et d'anéantissement de la Vendée. Cette décision fut appliquée et mise en œuvre en janvier 1794 par le général Turreau.
 
Le problème de la Vendée est donc comparable à celui que rencontrent les Arméniens et les autres génocides commis par les communistes et les nazis.

La négation de ces crimes est inadmissible. Avant de condamner le génocide Arménien la France aurait dû balayer devant sa porte et reconnaitre le génocide contre la Vendée, et abroger officiellement les lois d'extermination et d'anéantissement prises à l'encontre des Vendéens et signées par Robespierre en 1793. Lois abjectes qui font toujours partie de notre dispositif législatif, et qui contribuent à maintenir l’idée incroyable que ce qui s’est passé en Vendée était juste et nécessaire.

Imaginons un tel processus concernant les génocides des arméniens ou des juifs, le scandale serait immédiat …
Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 15:35

 hollande2 Quand la récompense est importante, l'effort pour l'obtenir est tout aussi important. A l'inverse, si on confisque les récompenses, plus personne ne fait d'efforts, ni n'essaie de réussir. Les choses sont aussi simples que ça.


A ce propos, voici un petit extrait de discours qui résume parfaitement les choses :  


" Vous ne pouvez pas apporter la prospérité au pauvre en la retirant au riche. Tout ce qu'un individu reçoit sans rien faire pour l'obtenir, un autre individu a dû travailler pour le produire sans en tirer profit.

Tout pouvoir ne peut distribuer aux uns que ce qu'il a préalablement confisqué à d'autres. Quand la moitié d'un peuple croit qu'il ne sert à rien de faire des efforts car l'autre moitié les fera pour elle, et quand cette dernière moitié se dit qu'il ne sert à rien d'en faire car ils bénéficieront à d'autres, cela mes amis, s'appelle le déclin et la fin d'une nation.

C'est un fait historique, "le socialisme finit toujours mal" !

 

Repost 0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 17:28

PS

Officiellement, la France a décrété l’immigration zéro depuis 30 ans. Dans les faits, ce sont plus de 100 000 clandestins, pour seulement 30 000 expulsions, qui rentrent sur notre territoire, soit, avec l’immigration dite légale, un total 200 000 immigrés nouveaux chaque année en France !

Un million d’immigrés tous les 5 ans !

 
Les conséquences pour chacun de nous sont connues de tous :

  • Des mosquées partout, alors que nos propres églises tombent en ruine ;
  • De la viande hallal dans nos cantines, aux rayons de nos supermarchés ;
  • La priorité donnée aux étrangers à tous les niveaux de la vie politique ;
  • La perte de notre identité nationale ;
  • L’insécurité galopante ;
  • L’immigration coûte à la France, près de 50 milliards d’euros par an, auxquels il convient d’ajouter plus de 10 milliards d’euros pour l’insécurité.
  • Nous savons tous que l’immigration est le principal fléau dont souffre la France !
  • L’Etat Providence est ruiné, mais attire toujours de nouveaux immigrés !
  • Nos élus marchent sur la tête, à Joigny comme à Paris, Lille ou partout en France !

Nous autres français restons passifs, et laissons faire ! Nous laissons notre pays disparaitre à grande vitesse ! Nous nous laissons piller sans rien faire ! Nos enfants vont hériter d’un pays du tiers-monde !

 

Il est urgent d’agir !

 

Il faut :


Revenir au droit du sang !

Supprimer l’aide sociale aux immigrés !

Supprimer le regroupement familial !

 

Entrons dans la bataille sur Internet !

 

Signez, vous aussi, la pétition qui sera adressée au Président de la république Nicolas Sarkozy !

 

 www.stop-immigration.fr

 

Réagissons et ne laissons pas disparaitre la France !

Repost 0

Présentation

  • : La Gazette Maillotine
  • La Gazette Maillotine
  • : Le droit à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain ! L'information ne s'épanouit que dans la liberté, et impose de cultiver le doute !
  • Contact

Recherche