Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 11:20

joigny parc du chapeau

Parc du Chapeau à Joigny
Municipalité Socialo-communiste  - 10 000 h - 
Budget municipal dans le rouge.

Joigny - parc fleuriJardin public d'une petite ville voisine de l'Aube.
Maire UMP -  4 500 h -
Budget municipal à l'équilibre.

 

A joigny, comme partout ailleurs du reste, lorsque les responsables municipaux décident de ne rien décider et qu’ils se compromettent à force de compromis pour ne pas déplaire à leur électorat, la médiocrité constitue alors l’assise de la société. 

Le parc du Chapeau, seul jardin public de Joigny, est, comme pour le reste de la ville, devenu un authentique repoussoir ! Les Joviniens n’y flânent d'ailleurs plus 
le dimanche en famille depuis bien longtemps. Cet endroit glauque, murs taggés, pelouse jonchée de cannettes, de papiers et de déjections canines, n'attitre plus qu'une certaine jeunesse désœuvrée. 


On ne dira jamais assez combien le "progressisme", contribue à la régression culturelle, intellectuelle et civique, en instituant le culte de la médiocrité sous prétexte d’égalité... 

 

Repost 0
Published by La Gazette Maillotine - dans Politique locale
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 15:55

1975.JPGLa campagne électorale visant à préparer les Municipales de mars 2014 se déroule, à Joigny, dans une atmosphère d’inquiétude mêlée d’espérance.

Les interrogations, habituelles avant l’élection d’un Maire, prennent cette fois un relief particulier, car elles se fondent sur un constat d’échec flagrant, partagé tant par les partis politiques en présence, que par bon nombre de Joviniens désenchantés.


Les Joviniens réclament des changements profonds.

Année après année, Joigny s’enfonce dans une situation de plus en plus critique, et ne peut être redressée que par la décision de mesures draconiennes. Il apparait à une majorité de Joviniens que des changements profonds sont indispensables et inévitables et que, à cet égard, les mesures décidées seront, selon toute espérance, menées au pas de charge, ce qui permettrait d’opérer un rétablissement durable.

Après six ans de mandat socialo-communiste, Joigny se retrouve aujourd’hui dans un état de dégradation angoissant, à tous les niveaux, d’autant qu’aucune mesure n’est prise par l’équipe municipale en place pour endiguer le déclin de la ville.

Face à cette situation alarmante, doit s’ajouter le développement continu de la violence et de la délinquance, la perte de bon sens, mais aussi la perte du sens citoyen. Nombre de Joviniens sont dépités, déroutés devant l’inertie de la municipalité actuelle.

Un homme charismatique, énergique et ferme, pour Maire de tous les Joviniens.


Le gâchis est considérable ! Est-il concevable d’envisager qu’il puisse se renouveler après mars prochain ? Bien sûr que non ! 

L’idéal serait, à la manœuvre, une équipe à la fois apolitique, homogène et inflexible, avec à sa tête un homme charismatique, rassembleur, énergique et ferme. Un homme capable de prendre les mesures appropriées pour éviter le naufrage annoncé !  

Il est urgent d’agir ! Sauver ce qui peut l’être pendant qu’il en est encore temps ! Les problèmes ne pourront se résoudre que sur le moyen et long terme. L’objectif étant de permettre d’opérer le redressement de Joigny tant sur le fond que dans la durée.


Restaurer le bien commun.

Pas d’esbroufe, pas de promesses racoleuses ou hasardeuses ! Les Joviniens attendent un ensemble de mesures de bon sens, réalistes, simples, dépourvues d’idéologie et surtout faciles à mettre en application !

Il s’agit de restaurer le bien commun, sans lequel le bien individuel est illusoire ! Parce que les mesures adoptées seront emblématiques et décisives à moyen et long terme, qu’il importera de les mettre en application immédiatement.

Leur mise en œuvre se fondera sur la volonté et le courage de celui qui sera élu en Mars prochain. Il ne pourrait s'agir, cette fois, d'un homme élu par défaut, à trois voix près, comme en 2008...


Joigny peut choisir de vivre ou de mourir. Puisse le nouveau Maire agir pour qu’elle vive...


Repost 0
Published by La Gazette Maillotine - dans Politique locale
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 19:11

EpiphanieL’Épiphanie, fête chrétienne, nous rappelle la visite des Rois Mages à l'Enfant de la crèche. Elle a donné lieu à la coutume de la galette des rois avec toute sa symbolique. Le sens profond de la fête de l’Épiphanie, avec la venue des Mages d'Orient à Bethléem, rappelle la dimension universelle du message évangélique !

En ce jour de l'Epiphanie formons le vœu que la France reste la France avec sa culture, ses coutumes, ses rites chrétiens et ses fêtes catholiques.

Malgré la violence déployée par les opposants à notre religion, celle de la France, qui n’aura jamais vocation à devenir multiculturelle, multiraciale et/ou multiconfessionnelle, restons forts, combatifs et surtout ne nous résignons jamais à perdre notre identité française chrétienne ! 

Les prochaines élections municipales sont l'occasion de stopper ceux qui s’évertuent à vouloir déchristianiser la France, et à instaurer, insidieusement, une laïcité plurielle. Ceux qui acceptent cette mystification s'avèrent être des traîtres, des parjures du combat laïque dont ils se réclament pourtant. 

L'équipe qui, à Joigny, est actuellement aux responsabilités, a durant six ans accepté toutes les compromissions face aux conquêtes religieuses qui ont profondément modifié et durablement appauvri la vie en société à Joigny ! 

"Absit reverentia vero" - ne craignons pas de dire la vérité - , ces fourbes sont prêts à toutes les manigances pour garder la place !

En Mars prochain, débarrassons Joigny de ces vendus à coups de bottes (votes) au cul !

Une belle et bonne Année 2014, celle du "renouveau de Joigny", à toutes et tous !

 

Repost 0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 09:29

Urne tricoloreNous nous félicitons de la détermination des responsables de " Joigny 2014 " à poursuivre leurs travaux dans un climat d’ouverture et de transparence en vue de la tenue de primaires le dimanche 13 octobre prochain, et ce en dépit des rivalités et des difficultés rencontrées sur le terrain

Ces primaires, pour la "Droite Jovinienne", sont à considérer
 comme un progrès significatif dans le sens de la réduction du déficit démocratique dont les institutions locales ont trop souffert jusqu'ici. Elles sont d'abord un choix dicté par le souci de commencer à conduire les affaires de Joigny d'une manière responsable et inscrite dans la durée. 

Le courage et le sens démocratique de l’équipe "Joigny 2014" méritent, non seulement d’être salués, mais d'être massivement soutenus par les Joviniens, pour la renaissance de leur ville.

Combien d'années faudra-t-il, au prochain Maire et son équipe, pour rattraper les dégâts commis par l’équipe socialiste en place ? Question cruciale qui vient renforcer l'importance de cette présélection par les urnes...

Repost 0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 13:17

socialistes et MitterrandNe disposant que de peu de temps, je ne fais, ici, que réagir à chaud à la campagne de dénigrement orchestrée par la gauche locale !

Au fur et à mesure que s’approchent les élections municipales, il ne se passe plus une semaine sans que les attaques de l’équipe aux affaires n’apparaissent dans la presse locale ou la blogosphère. Certes il s’agit d’un écran de fumée pour tenter de masquer les manquements et inepties de l’équipe en place, pourtant sa gestion malheureuse et ses bévues répétées prennent un caractère inquiétant pour nous autres Joviniens !


Autre aspect des choses, j'ignore quel e
st le nigaud qui rédige les discours et billets lus et publiés par celui qui occupe, il est vrai par défaut, le fauteuil de Maire, mais la tonalité et la haine qui s'en dégagent laissent poindre ce qui ressemble étrangement au "chant du cygne" !


Aujourd’hui, au plan politique, face à l'hégémonie de la gauche, le rôle de l’homme de droite a quelque chose d'une contre-offensive verbale destinée à mettre en évidence l'histoire désordonnée, voire chaotique, de la démocratie française, qui s'avère n'être qu'un enchaînement d’indélicatesses, de forfaits, de méfaits et de crapuleries. Le régime dit "moderne" construit sur les principes de 1789 est tout bonnement le triomphe du suffisant, du méprisant, du pédant, de la démagogie, de l'hypocrite, de l'intolérant, de l’arnaqueur et du donc nouveau riche, tendanciellement réunis en une seule personne, " la valetaille socialiste", qui n'aime que le désordre, la confusion et le bruit ". Au final, nous avons affaire avec les socialistes, à Joigny comme partout en France, à une bande de coquins et d'imbéciles sans en excepter un seul !


Au plan local, ces sots qui gouvernent la cité, et qui n'ont de cesse de salir et/ou de se glorifier, aux frais du contribuable, mais qui pourtant fossoient systématiquement la ville (i
nsécurité, qualité de vie, économie locale, culture se résumant à de vagues spectacles de rues, politique budgétaire aventureuse, etc), le tout au profit d'un certain clientélisme, tout comme le fait d'ailleurs la valetaille du Palais au plan national depuis quelques mois.


L'image qui accompagne ce billet est là pour rappeler les références politiques auxquelles se rattachent le sieur Hollande et ceux qui s'en réclament !!! Je vous laisse apprécier la qualité des personnes assisent à cette fameuse table landaise, ainsi que les valeurs morales qu'incarnent ces illustres personnages... 

 

Repost 0
Published by Gentius - dans Politique locale
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 22:17

Hotel de ville JoignyJoigny paie cher la politique de l'équipe socialiste en place !

Quant à l'opposition, divisée, comme toujours, elle brille par son absence ! Il n'est pas déplacé de dire que la droite Jovienne est inexsistante !

A
Joigny, où la politique se résume à de petites phrases assassines, il est bien difficile de discerner le moindre débat de fond ! Le système institué, par l'équipe municipale, sur le clientélisme et la communication, atteint un niveau de dilapidation des deniers publics jamais égalé auparavant et ridiculise la ville.

Joigny, ville où le patrimoine historique est totalement à l’abandon, se paupérise vitesse grand "V" ! La cité est moribonde, crasseuse et les jardins publics des terrains vague ! Le sentiment d'insécurité, pour ne pas parler d'insécurité, est omniprésent et pesant ! Les joviniens ne se baladent plus et ne font plus leurs courses dans le centre ville ! La rue piétonne, devenue la "rue des Kebabs", n'attitre plus qu'une certaine jeunesse, et ce sont les commerces traditionnels qui en font les frais ! Il n'y a pas de hasard, et on juge un arbre à ses fruits !

Plutôt que de combattre ces manquements, l'opposition se contente d'alimenter des querelles intestines. Les Municipales se profilent à l’horizon, et il est probable, en l’absence de véritable opposition, que les socialistes y conservent le fruit de leurs succès passés. Pourtant les jeux ne sont pas faits, et beaucoup de choses peuvent changer d'ici 2014 à Joigny, où les défaillances et fiascos de l’équipe en place apparaitront alors au grand jour.

Il est temps que l'opposition Jovinienne se constitue, se trouve un véritable leader, et s’engage dans un travail de reconstruction. Les prochaines municipales doivent en être un premier palier !

L’opposition doit-être, dès à présent, le relais de propositions qui permettront dès les Municipales de dynamiser la vie économique et culturelle, et de mettre fin à la politique désastreuse qui fait que Joigny s’enfonce de plus en plus dans la paupérisation !

A Joigny, comme partout en France, les forces de progrès, nourries de pâtée rousseauiste et babouviste indigeste, érigent l’irresponsabilité personnelle en valeur fondamentale de la société. On ne dira jamais assez combien le "progressisme" contribue à la régression intellectuelle et civique, en instituant le culte de la médiocrité sous prétexte d’égalité.  


Repost 0
Published by Gentius - dans Politique locale
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 14:43

rue de joigny Qui que ce soit qui sort dans Joigny et constate l'état des rues, des trottoirs et des lieux publics, est confondu par la crasse qui s'amasse et la faiblesse indéniable de la mairie à assurer le minimum du travail communal, à savoir conserver une ville propre.

A la décharge des Joviniens, il faut tout de même noter qu'il leur est bien difficile de ne pas jeter leurs papiers à terre, il n'y a en effet pas poubelles dans les rues de Joigny (ou si peu) ! Ce serait pourtant un minimum !

Pour garder, à son niveau actuel, l’état calamiteux et de décrépitude de Joigny, nous suggérons à la Mairie d’organiser un grand concours de " la rue la plus malpropre de Joigny "  !

 

 

 

PS : Cet article date de septembre 2011, soit plus d'un an et demi. Depuis la situation, non seulement n'a pas changé, mais a empiré ! Le concours s'impose donc plus que jamais...

 

 

Repost 0
Published by Gentius - dans Politique locale
commenter cet article

Présentation

  • : La Gazette Maillotine
  • La Gazette Maillotine
  • : Le droit à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain ! L'information ne s'épanouit que dans la liberté, et impose de cultiver le doute !
  • Contact

Recherche