Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 16:18

Hollande-impots.jpgLe socialisme ambiant aidé par une presse bassement dévouée à son élévation maximale, dont nous connaissons la logique dans la régression, semble vouloir rendre à l’impôt son caractère de tribut. C’est le pillage régularisé, légalisé, avec la complicité, lâche ou naïve, de ceux qui en seront, demain, les premières victimes.  

Si le PS est élu, " l'assurance-vie sera soumise au barème de l'impôt sur le revenu (IR) ". Concrètement, cette mesure pénaliserait tous les ménages imposés à partir de la deuxième tranche d'IR, celle à 14%, c'est-à-dire ceux dont les revenus annuels dépassent 11.900 euros par part.

Au lieu d'être imposés à 7,5% après huit ans, leurs produits d'assurance-vie seraient taxés marginalement à 14%, 30% ou 41%, voire même 45% et 75% si le PS introduisait ces deux taux supplémentaires dans le barème de l'IR. En outre, le PS pourrait également supprimer les abattements de 4600 euros par personne qui réduisent d'autant les revenus d'assurance-vie imposés.

" L'assurance-vie est le poumon de notre économie. Elle assure 50% du financement domestique de la dette publique française ".


Hollande est une calamité, car ce nouvel impôt s'apparente à du vol pur et simple. Souhaitons que les détenteurs de contrats " d'assurance vie " réagissent et aient un minimum de jugeote, qu'ils voteront pour tout candidat de leur choix, bien entendu, mais avant tout contre Hollande, qui veut les dépouiller de leurs petites économies ...

Repost 0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 22:47

Hollande-Lyon.JPGDepuis que N. Sarkozy s'est déclaré candidat, F. Hollande est prêt à tout pour garder sa place de favori des sondages ! C’est promesses démagogiques sur promesses démagogiques, le candidat des médias fait montre d’un manque évident de réalisme, tant au plan économique que plus généralement dans la gestion de la société.

S’il devient président, deux hypothèses : soit il respecte ses promesses, et dans ce cas on court à la catastrophe à très court terme, soit il prend conscience des réalités et fera tout le contraire de ses promesses ce qui provoquera une crise politique.


Dans tous les cas de figure, si vous voulez voir fleurir des mosquées à chaque coin de rue, assister à l’augmentation des coûts de production, à la destruction de notre industrie, à la vente de la France à l'encan, à l’effondrement de l'Education nationale, à la dégradation des institutions de santé, à la disparition de nos valeurs fondamentales, à la promulgation de lois dans la précipitation pour faire plaisir aux lobbys de tous bords et autres ethnies, à une immigration totalement incontrôlée, à la régularisation de tous les clandestins, à la présence de ministres communistes au gouvernement, obtenir en prime la foire d'empoigne qui débouchera sur la révolution à très court terme ...
 

Alors, élisez Flanby !

Repost 0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 11:03

hollande-grimace.jpgLe naturel forain de Hollande ne cherche pas à convaincre, mais à manipuler selon les méthodes éprouvées du socialo-marxisme, avec son vocabulaire de fanfaron, sa désinvolture vulgaire du petit chef qui se croit tout permis parce qu’il se retrouve, à sa grande surprise, en tête des sondages.

Il a beau dire ce qu’il a à dire en adoptant la gestuelle de l’infâme Mitterrand, ce qu’il dit reste invariablement politiquement dangereux ou essentiellement polémique ! Hollande, est constamment dans l’invective, la critique non argumentée, le mensonge qui lui colle à la peau, tout en sachant qu’il bénéficiera du concours appuyé des médias qui donneront à ses propos la résonance qui leur manque.

Si les autres candidats règnent par le verbe, insufflant dans leur rhétorique les illusions d’une politique de théâtre. Lui, tyrannise par une esbroufe de commis-voyageur qui ne parvient pourtant pas à estomper le pédantisme propre à la gauche caviar.

S’il n’était pas soutenu à bout de bras par les médias, ses exhibitions électorales l’auraient déjà disqualifié depuis longtemps. Son penchant barnumesque fait penser au "clown". Encore que ! Un clown fait rire, Hollande fatigue.

Il a le profil du vieux politicien radical, avec ses assurances d’inconséquent et ses rengaines mitterrandiennes éculées, alors qu’il se présente comme le rénovateur de la pensée et de l’action politiques, voire le pape de la modernité. Ce moins que rien politique, disons ce pas grand-chose, qui ne va jamais au bout de rien, est néanmoins un esbroufeur de première comme il n'est pas permis de l'être. 

Ce serait à pouffer, s’il ne s’agissait pas du devenir de notre Pays, qui, en dépit des sondeurs, et après un rapide calcul de premier tour, a toujours obstinément le cœur bien à droite  

 

Repost 0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 16:06

claude-gueantLa gauche et une partie des médias ont cherché à instrumentaliser une phrase prononcée par Claude Guéant.

Durant cette campagne présidentielle au parfum dominant, ce sont surtout ceux qui se risquent dans l’espace public à défendre les valeurs qui font la France qui sont visés par les médias, et font l’objet de dénonciations calomnieuses, de campagne de presse visant à les détruire politiquement et à souiller leur réputation. Le moindre mot sujet à interprétation les met sur le banc des accusés d’être sur la mauvaise pente, de déraper vers le pire, de véhiculer des idées dangereuses, et sont dénoncés comme de vils mal-pensants par les médias et la gauche de plus en plus embourbés dans leur idéologie éculée.

Les journalistes flinguent à vue ceux qui pensent ou s’expriment autrement qu’eux. Comment faire la part de la bêtise et de la méchanceté dans ces opérations de démolition. La bêtise intervient rarement à l’état pur puisqu’elle est idéologisée par des passions malveillantes.


Certes, dans un contexte tendu, le terme civilisations n'est, même s’il est irréprochable, pas forcément adapté. Pourtant, il est incontestable que les civilisations, ou disons cultures, qui soutiennent l'égalité homme-femme, la liberté de pensée, la liberté d'expression, l’égalité des droits et des devoirs sont à l’évidence meilleures que les autres.

 Et puis Claude Guéant a raison de dire que les civilisations ne se valent pas, puisque de toute façon c’est le cas. Demandez donc à un Saoudien s'il considère que la civilisation arabe est la même que la civilisation occiendale ! A qui viendrait l'idée de le traiter pour autant de "néoréac" ? Ne dit-on pas généralement, gens de gauche compris, que les cultures s'apportent, s’enrichissent lorsqu’elles se côtoient, se mêlent ? Et c'est tant mieux !

La vérité est que les biens pensants se présentent comme les adeptes de la nouvelle religion de l’Humanité, dont les droits de l’homme constituent le bréviaire. Il est hors de question d’échapper au conformisme moral, aux bons sentiments. De plus la globalisation accélère l’uniformisation, qui elle, ne favorise pas les rapports humains. L’uniformité est la mère du conformisme, et nous savons tous que le conformisme bourgeois engendre l’intolérance ! Tout ce qui n'est pas conforme dérange ! 

Aujourd’hui la doxa, relayée par les médias, impose sa volonté aux minorités avec arrogance et mépris. L’anticonformisme est justement une minorité. D’où découlent, d’une part, la démonologie de notre époque : "droitiste, conservateur, réactionnaire, fasciste, raciste, etc.", et, d’autre part, l’angéologie qui lutte contre les ennemis des bonnes causes : "progressistes, antifascistes, anti-réac, révolutionnaires, etc."

L’angéologie a intégré dans sa rhétorique des normes compassionnelles liées à l’utopie communiste. La France progressiste se distingue par un haut degré de haine de soi mêlée de honte. Un mixte funeste érigé en idéal collectif. Idéal collectif qui conduit à la stagnation dans l’indignation rétrospective, la mauvaise conscience, et qui ne peut-être qu’autodestructeur. Il s’invente, pour exister, un ennemi farouche : le "néoréac".
 

Le progressiste est satisfait d’être ce qu’il est, sans même savoir qu’il incarne le conformisme idéologique même. En dépit de ses idées nébuleuses habillées de vieux mots, puisés dans le vocabulaire féérico-politique de la modernité, les néo-progressistes, au naturel méchant et hargneux, se donnent souverainement le droit de juger et de condamner publiquement ceux qui refusent d’adhérer à leur politique niaise et moralisante.

  Claude Guéant est le "néoréac" idéal, la bonne tête de turc des biens pensants...

Repost 0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 14:09

hollande2Hollande c'est avant tout une image, certes très floue, mais une image. Une image, rien qu'une image créée de toutes pièces par les médias !

Puisque politiquement il n'existe pas, il lui faut donc occuper le terrain, critiquer systématiquement son adversaire direct, brasser de l'air, faire du bruit, des grands mouvements, des déclarations tonitruantes.
 

Le choix de ses mots n'est pas innocent : "si c’était moi", "il faut que", "y'a qu'à". Son phrasé vient appuyer une terminologie et une gestuelle, gestuelle fabriquée et ridicule, qui tentent de masquer un vide politique indiscutable. Il surfe avec jubilation sur les conséquences de la crise et savoure les intrigues anti Sarkozy. 

Hollande n’a rien d’essentiel à proposer aux français, il conduit donc une politique de petites phrases assassines et de poudre aux yeux. Il carbure au politiquement correct et aux effets de mode. C'est le champion de la politique politicienne.

 Hollande a besoin du reflet de son image dans le miroir des médias pour exister ...  

Repost 0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 05:42
PSLa France est désormais brouillée avec le travail ! En prenant le pouvoir en 1981, les "socialo-marxistes" ont durablement abimé l’un des ressorts essentiels du pays : le "goût pour l’effort" et le "sens du devoir".
 
Entre les 35heures, les jours fériés, les ponts entre jours fériés et W.E, la longueur des congés payés, les arrêts maladie plus ou moins fantaisistes, et bien sûr, les grèves systématiques de la fonction publique ou d’entreprises publiques, la France marche au ralenti !
 
La perversion de deux lois aura suffi pour faire basculer le pays dans la régression sociale, morale et politique : "les 35 heures" et la "retraite à 60 ans". 

L’effet dévastateur de ces lois malsaines est largement sous-estimé. Leur portée a été, dans une large mesure, corrigée par N. Sarkozy, mais ces lois ont néanmoins changé l’approche sociale d’une majorité de français. Pour beaucoup, ce n’est plus le résultat de leur travail qui prime, mais le fait d’avoir effectué le nombre d’heures légal. Qu’importe que le but ne soit pas atteint, pourvu que le "temps de présence" soit respecté. Ce phénomène est dévastateur car il a cassé le dynamisme du pays et a rongé sa compétitivité. N. Sarkozy a voulu changer cet état d’esprit en prônant le "travailler plus pour gagner plus" mais il n’a fait que soulager la blessure, car le mal est très profond.                    
 
Comme le rétorque un haut responsable chinois aux critiques de l’Europe qui cible monde du travail chinois : "Que l’Europe commence par réviser ses lois induisant la paresse". 

Les socialistes ont inversé les valeurs dans notre pays, en faisant passer les droits avant les devoirs.    
Repost 0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 21:56

 

hollande2



" ... il prétend renégocier le traité avec Merkel alors qu’il n’a pas été foutu de négocier avec Duflot… " (E.Besson)

Repost 0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 18:05

socialistes
Au début j'ai cru à une blague ! Après une recherche sur le web portant sur la moitie des noms figurant sur cette, j'ai du me rendre a l'évidence, ce n'est pas une blague …

Libération 17.11.2011 :

L'équipe de campagne de François Hollande pour la présidentielle de 2012 est en place :


-Chef de cabinet : FAOUZI LAMDAOUI
-Porte parole : NAJAT BELKACEM
-Secrétaire général : NACER MEDDAH
-Sécurité : F REBSAMEN
-Chargé de mission : SAFIA OTOKORE
-Organisation : I SIMA
-Représentant : ALI SOUMANE
-Secrétaire général du PS ; HARLEM DESIR 
-N° 2 : MALEK BOUTIK

La nouvelle équipe est prête pour faire appliquer le projet Socialiste prévu.
   

Donner le droit de vote aux étrangers ! Vive le Parti Socialiste et la France !   

 

Comment se saligot peut se retrouver en tête des sondages avec un score rarement observé. Les français sont totalement déboussolés par les effets de la crise. D'autant que la France penche toujours à Droite.  Il ne nous reste plus qu'à voter utile et ne pas disperser nos voix sur les petits candidats ...                                 

Repost 0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 11:54

SocialosLa droite a toujours eu a cœur de défendre le pays réel, les forces vives de la nation, qu’elles soient les familles, les métiers, les communautés religieuses, et de manière générale les communautés naturelles, et ce, avec toutes les difficultés que ça engendre.

Faisant constamment dans la surenchère, démagogique à souhait, la gauche se fout éperdument de la France et des Français ! La gauche, elle, cherche seulement à obtenir le vote des immigrés, des homosexuels, des trafiquants, des syndicats crypto-communistes, des fonctionnaires, des associations bien-pensantes dans le seul but de prendre le pouvoir …

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 15:08

socialismeLors d'un déplacement dans une école de Soissons, F. Hollande a promis, ce vendredi 09 septembre, qu'il créerait les "60.000 à 70.000" postes supprimés dans l’Éducation nationale depuis 2007, s'il est élu en mai 2012.  Ça ressemble à du déjà vu, mais, à l'époque, ce n'était pas le même "François" !

Quant à Martine Aubry, qui ne veut pas se faire damer le pion, et qui n'est pas, elle non plus, à une promesse près, elle s’engage à augmenter le budget de la culture de "30 à 50%" en cas de victoire de la gauche en mai prochain. Rien que ça !

Avec de tels gestionnaires aux affaires, le pire est à venir ...

Repost 0

Présentation

  • : La Gazette Maillotine
  • La Gazette Maillotine
  • : Le droit à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain ! L'information ne s'épanouit que dans la liberté, et impose de cultiver le doute !
  • Contact

Recherche