Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 15:55

1975.JPGLa campagne électorale visant à préparer les Municipales de mars 2014 se déroule, à Joigny, dans une atmosphère d’inquiétude mêlée d’espérance.

Les interrogations, habituelles avant l’élection d’un Maire, prennent cette fois un relief particulier, car elles se fondent sur un constat d’échec flagrant, partagé tant par les partis politiques en présence, que par bon nombre de Joviniens désenchantés.


Les Joviniens réclament des changements profonds.

Année après année, Joigny s’enfonce dans une situation de plus en plus critique, et ne peut être redressée que par la décision de mesures draconiennes. Il apparait à une majorité de Joviniens que des changements profonds sont indispensables et inévitables et que, à cet égard, les mesures décidées seront, selon toute espérance, menées au pas de charge, ce qui permettrait d’opérer un rétablissement durable.

Après six ans de mandat socialo-communiste, Joigny se retrouve aujourd’hui dans un état de dégradation angoissant, à tous les niveaux, d’autant qu’aucune mesure n’est prise par l’équipe municipale en place pour endiguer le déclin de la ville.

Face à cette situation alarmante, doit s’ajouter le développement continu de la violence et de la délinquance, la perte de bon sens, mais aussi la perte du sens citoyen. Nombre de Joviniens sont dépités, déroutés devant l’inertie de la municipalité actuelle.

Un homme charismatique, énergique et ferme, pour Maire de tous les Joviniens.


Le gâchis est considérable ! Est-il concevable d’envisager qu’il puisse se renouveler après mars prochain ? Bien sûr que non ! 

L’idéal serait, à la manœuvre, une équipe à la fois apolitique, homogène et inflexible, avec à sa tête un homme charismatique, rassembleur, énergique et ferme. Un homme capable de prendre les mesures appropriées pour éviter le naufrage annoncé !  

Il est urgent d’agir ! Sauver ce qui peut l’être pendant qu’il en est encore temps ! Les problèmes ne pourront se résoudre que sur le moyen et long terme. L’objectif étant de permettre d’opérer le redressement de Joigny tant sur le fond que dans la durée.


Restaurer le bien commun.

Pas d’esbroufe, pas de promesses racoleuses ou hasardeuses ! Les Joviniens attendent un ensemble de mesures de bon sens, réalistes, simples, dépourvues d’idéologie et surtout faciles à mettre en application !

Il s’agit de restaurer le bien commun, sans lequel le bien individuel est illusoire ! Parce que les mesures adoptées seront emblématiques et décisives à moyen et long terme, qu’il importera de les mettre en application immédiatement.

Leur mise en œuvre se fondera sur la volonté et le courage de celui qui sera élu en Mars prochain. Il ne pourrait s'agir, cette fois, d'un homme élu par défaut, à trois voix près, comme en 2008...


Joigny peut choisir de vivre ou de mourir. Puisse le nouveau Maire agir pour qu’elle vive...


Partager cet article

Repost 0
Published by La Gazette Maillotine - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

jules 07/02/2014 15:33


Bravo pour ce bel exposé mais l'homme providentiel existe-il et, si c'est le cas, se présentera-t-il à la tête d'une liste de gens motivés, avec le souhait d'oeuvrer pour la communauté plutôt que
pour eux-mêmes ?

La Gazette Maillotine 07/02/2014 15:58



Merci pour le compliment Jules ! C'est encourageant ! Sans parler d'hommes providentiels, essayons de faire confiance aux hommes de bonne volonté ! Ils sont nombreux,mais la plupart n'osent pas
s'engager...



saltier 29/01/2014 10:25


ben en fait, depuis 6 ans, c'est bien la premiere fois que je commence à avoir peur .. la lecture de ces propos est en elle meme effrayante.


Concretement à part "armer" la police municipale (je me sentirais bien plus en insécurité compte tenu de leur formation..) c'est quoi La solution ?


argumentez donc sur un reel projet Politique, economique, culturel, educatif, social et peut etre deviendrez vous credibles !!!

La Gazette Maillotine 29/01/2014 17:59



Bonsoir monsieur Saltier,
Pourquoi ce ton querelleur ? Vous et nous avons encore le droit d'avoir des avis différents sur la situation
économique, culturelle et sécuritaire de Joigny ! C'est ce qu'on appelle "la liberté de penser" ! La liberté de communiquer sa pensée. Nous ne partageons pas le même avis, et après ? Ca
fait partie du débat démocratique ! Non ? Je sais que le "Socialisme" peut tout, ou presque, mais il lui sera difficile d'empêcher qui que ce soit de penser quoi que ce soit ! Et puis si vous
jugez nos propos peu crédibles, pourquoi perdre votre temps à nous écrire ?


Pour répondre à votre suggestion d'établir un éventuel programme
pour assurer le redressement de Joigny, si vous le permettez, laissons cela aux hommes de l'art ! Pourtant, ne serait-il pas judicieux de commencer par lister les problèmes rencontrés par
les Joviniens dans leur cadre de vie, et, ensuite, de plancher en groupes de travail sur les solutions à apporter à chacun d'eux, le tout dans le cadre d'un budget qui reste à reconstruire si
j'ai bien tout compris ! Pas évident, pour ceux qui sont amenés à reprendre le flambeau...


Pourtant des hommes de bonne volonté ont décidé de se battre pour
restaurer et défendre le bien commun ! Regardons ce qu’ils proposent !  Quoi qu'il en soit, il leur sera bien difficile de faire pire que ceux qui sont à la barre depuis six ans
!



Bonne soirée monsieur !



Présentation

  • : La Gazette Maillotine
  • La Gazette Maillotine
  • : Le droit à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain ! L'information ne s'épanouit que dans la liberté, et impose de cultiver le doute !
  • Contact

Recherche