Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 15:12

fabius sarkozyPlus ennemi du mitterrandisme que fan de Sarkozy, j’ai toutefois trouvé N.Sarkozy excellent hier soir sur la 2. Le contexte ne lui était pourtant pas des plus favorables, puisque le plateau était très marqué à Gauche, et que ses soutiens politiques habituels brillaient par leur absence.

C'était une émission forte, avec un enjeu, un parfum, une tension particulière puisque N. Sarkozy, n'avait pas participé à ce type de débat depuis cinq ans.  Pour lui, c'était un rendez-vous plutôt réussi, sur la forme il a prouvé qu'il n'avait absolument rien perdu de sa force, de sa combativité. On aime ou aime pas, mais il a montré à ceux qui avaient des doutes que c'est un homme qui sait se battre, qui va au bout de sa démarche pour l’emporter.  

D’emblée, Pujadas a adopté, ce qui est contraire à la déontologie qui s’impose à un journaliste d’une chaîne publique, une attitude partisane et désobligeante envers le président-candidat. Il l’a systématiquement contré et attiré vers les problèmes d’ordre privé. Pujadas et ses sous-fifres sont revenus en permanence sur l’épisode du Fouquet’s, obligeant Sarkozy à se justifier et à présenter des excuses publiques. Par contre, à l’inverse Sarkozy a été empêché, par le même Pujadas, éblouissant de mauvaise foi, d’évoquer les dérives tant du sieur Mitterrand (Louxor, Mazarine, etc.) que de Hollande (Restaurant Laurent avec BHL).

Quand au débat avec Fabius, il a vite tourné à la farce ! Fabius, autre bourgeois nanti, toujours aussi hypocrite, suffisant, dédaigneux, menteur, voire malhonnête, à court d’arguments, et obligé de couper sans cesse la parole à son interlocuteur pour l’empêcher de développer, a rendu impossible ce débat, qui n’a eu finalement pour unique intérêt que de ternir un peu plus l’image de Sarkozy. Fabius a juste oublié de nous parler de sa loi sur les œuvres d'art, permettant à ceux qui détiennent des œuvres d’art d’échapper à l’impôt (favorisant ainsi sa propre famille, ou encore celle de A. St Clair, etc.).

Les autres thèmes qui font polémiques, tels, l’arnaque sur les rituels d’abattage imposés aux français de confession autre que musulmane (on imagine ce que serait la situation inverse), la non observation de la règle sur la traçabilité, le contrôle de l’immigration et des flux d’étrangers venant en France uniquement pour bénéficier du minimum vieillesse et passer leur retraite aux frais du contribuable, etc, ont été évoqués. Tous ces sujets importants, qu’il est logique d’aborder en période crise, ont été monté en épingle par les vautours présents sur le plateau, et qui accusent Sarkozy de virer vers l’extrême droite. Alors que nous savons tous, par ailleurs, que sans le concours du Front National, le Parti Socialiste ne pourrait pas être un parti de gouvernement ! C'est tellement évident ...

Messieurs les beaux parleurs, sachez que les français ont assez de discernement pour se rendre compte que N.Sarkozy, que vous qualifiez de "Président des riches", lui, n’habite ni un appartement de 250/300 m² Place des Vosges  (côté à 20 000€ le m²), ni un appartement à Saint Germain des Près. Qu’il ne possède pas non plus de Mas dans le Lubéron où de propriété à Mougins, ni un Riad au Maroc. Ce qui est le cas de bon nombre d'élus socialistes qui ont fait fortune en politique (...).

Le Président de la République, qui n'a pas fait l'ENA, et qui n’a certes pas votre votre talent pour la communication,  a su mettre en place un dispositif qui a permis à la France de s’en tirer plutôt mieux que les Pays d’Europe gérés par vos amis socialistes. Cà au moins c'est concret.


Messieurs les donneurs de leçons, de grâce, gardez vos sermons et arrêtez de prendre les français pour des c … !  De vous et de vos baratins, les français en ont soupé ! 

Aujourd'hui plus que jamais, le mot d'ordre est : "Tout sauf la Gauche" !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Gazette Maillotine
  • La Gazette Maillotine
  • : Le droit à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain ! L'information ne s'épanouit que dans la liberté, et impose de cultiver le doute !
  • Contact

Recherche